Soviet SF #3! Spécial courts métrages Science-fiction Soviétique – Dimanche 17 mars 2019

Après deux séances Ciné Bis de longs métrages soviétiques, nous vous proposons pour une programmation de 5 courts métrages allant de 1924 à 1978.

Entre animation russe et téléfilm polonais, vous pourrez découvrir des œuvres de science-fiction rares.

Au programme :

PHAÉTON, FILS DU SOLEIL (1972 / 17mn / URSS / VOST)
(Фаэтон – сын солнца)
Un court-métrage d’animation réalisé par Vassily Livanov.

Dans un futur relativement lointain, les Soviétiques montent une expédition spatiale pour aller vérifier sur place qu’une planète, depuis disparue, a existé dans le système solaire en plus de celles que nous connaissons. Un parallèle est fait avec le mythe de Phaéton.
Ce poétique court-métrage d’animation associe en parallèle anticipation spatiale et allégorie mythologique, sur un ton souvent didactique. Mais le plus étonnant dans ce dessin animé, c’est son réalisateur : Vassily Livanov, c’est-à-dire nul autre que l’interprète de Sherlock Holmes dans l’excellente série de téléfilms de l’époque !

LA GRAND-MÈRE CYBERNÉTIQUE (1962 / 30mn / Tchécoslovaquie / VOST)
(Kybernetická babicka)
Un court-métrage réalisé par Jirí Trnka.

Une petite fille est confiée à un robot pour sa protection et son éducation, et découvre un monde cybernétique assez terrifiant, loin de la chaleur humaine de sa vraie mamie.
Un des courts-métrages les plus célèbres de Jirí Trnka, l’un des grands maîtres de l’animation tchécoslovaque,

RÉVOLUTION INTERPLANÉTAIRE (1924 / 8mn / URSS / VOST)
(Межпланетная революция)
Un dessin animé réalisé par Nikolay Khodataïev, Zienon Komissarienko & Iouriy Mierkoulov.

Un court métrage d’animation de propagande bolchevique, où, Kominternov, un brave soldat de l’armée rouge, met en déroute les bourgeois du monde entier. Ces derniers effrayés par l’apparition du prolétariat sur la Terre tentent de gagner la planète Mars en emportant avec eux l’argent qu’ils ont dérobé aux humbles travailleurs…
Ce film est une parodie du célèbre film « Aelita » paru peu de temps avant. On peut apercevoir un portrait de Lénine dans le dessin animé. Ce dernier étant décédé quelques mois avant la première.
Ce court métrage et le premier dessin animé soviétique connu.

LES ASTRONAUTES (1959 / 12mn / France)
Un court d’animation réalisé par Walerian Borowczyk (& Chris Marker)
Avec Michel Boschet, Ligia Borowczyk, Anatole Dauman, Philippe Lifchitz… et Anabase la chouette.

Un inventeur-bricoleur conçoit un vaisseau spatial dans sa maison en banlieue. Aussitôt achevé, il décolle, accompagné de sa chouette Anabase, et part à l’aventure.
Premier film professionnel de Borowczyk en dehors de la Pologne, Les Astronautes raconte la conquête de l’espace d’un homme ordinaire. Les manipulations de photos de L’École atteignent ici de nouveaux sommets vertigineux…
Prix du film scientifique au Festival du Film International de Venise 1960.
Prix FIPRESCI au Festival du Film International d’Oberhausen 1961.
Médaille d’or au Festival du Film International de Bergamo 1961.

Machulski Jan;Sykala Roman;

LE PREMIER PAVILLON (1968 / 24mn / Pologne / VOST)
(Pierwszy pawilon)
Un film réalisé par Janusz Majewski

Un jeune scientifique est kidnappé et emmené dans une maison mystérieuse où son ancien professeur mène des expériences pour réduire des personnes…
En plus du rapport évident aux « Poupées du Diable » dans son téléfilm, le réalisateur fait aussi un petit clin d’œil à une scène culte de « L’Homme qui rétrécit » écrit par Richard Matheson.
Mais au-delà de ces deux références, Le Premier Pavillon relève plutôt de la science-fiction paranoïaque dont le complot gouvernemental est le nœud de l’intrigue, bien que le téléfilm soit abordé sur un ton léger et presque humoristique, à grands renforts d’airs musicaux de jazz.

👉 A propos des soirées Ciné Bis :
Et c’est reparti pour une nouvelle saison à la découverte du cinéma Bis en compagnie du formidable Jal Ou Bien Julien et son non moins formidable festival de science-fiction Festival Les Intergalactiques.
Tous les deux mois (en alternance avec une programmation Nanar), Jal nous sélectionne des pépites méconnues et vient nous en parler, seul ou accompagné.
L’occasion de découvrir des films rares tous ensemble !

🕙Dimanche 17 mars 2019 à 18h
A l’Aquarium Ciné-Café – 10 rue Dumont, Lyon 4e
6€ / 4€ (chômeurs, mineurs, étudiants, retraités)
Adhésion annuelle à prix libre à partir de 3€

Réservation conseillée à http://aquarium-cine-cafe.fr/reservation
Possibilité de se restaurer et de boire un verre sur place.

Laisser un commentaire