Les Daleks envahissent la Terre, de Gordon Flemyng – Critique

Les Daleks envahissent la Terre

Les Daleks envahissent la Terre Les Daleks envahissent la Terre (« Dalek Invasion Earth 2150 A.D. »)
Film Anglais (1h21) de Gordon Flemyng

Sortie au cinéma en France : 22 juillet 1966

Diffusion AOA Production : le 12 juin 2009 au cinéma Opéra & le 22 novembre 2012 à la MJC Monplaisir
Dans le cadre de la seconde édition du Doctor Who Day à Lyon.

Par Anne-Claire Noël.

Après avoir été violenté pendant un cambriolage, l’agent de police Tom Campbell pense se réfugier dans une cabine de police ordinaire… Grave erreur !! Il se retrouve dans une pièce remplie de machines avec trois personnes qui le regardent comme s’il était un extraterrestre. L’agitation montant dehors, le Doctor est forcé de partir, trouvant refuge dans un Londres futuriste en 2150.

La ville est en ruine, les habitants se cachent et une résistance se forme, mais contre qui ? Les Daleks évidemment… Ces derniers réduisent une partie de la population en esclavage, tandis que l’autre se fait changer en homme-robots pour surveiller les travaux. Les Daleks ont un projet très ambitieux : faire exploser une bombe au centre de la Terre…

Les Daleks envahissent la Terre

Ce film qui ne s’inscrit pas dans la chronologie de la série, met en scène le Docteur (humain), sa nièce Louise, sa petite-fille Susan, et ses ennemis jurés : les Daleks. Le spectateur entre dans l’histoire grâce au personnage de Tom (Bernard Cribbins qu’on reverra 40 ans plus tard dans le rôle de Wilf, le grand-père de Donna Noble – compagne du Docteur dans la saison 4).

Peter Cushing interprète un Docteur bien différent que celui que nous connaissons : un peu bancal sur ses pieds, pas vraiment drôle et courant comme une grenouille, bien loin de « The Oncoming Strom »… C’est plutôt Tom qui fait office d’homme d’action ! Cependant ce Docteur est quand même plein de ressources et résout des problèmes en un clin d’œil tel McGyver : vous saurez désormais qu’un peigne peut ouvrir une porte aimantée !

Les Daleks envahissent la Terre

La première apparition d’un Dalek est assez épique puisqu’il sort de la Tamise, ils n’ont pas échapper au kitch des années 60 se montrant de toutes les couleurs : du rouge fluo au doré, en passant par l’argenté et le bleu ciel. Ceux-là ne peuvent se déplacer que sur du métal et tirent des jets de fumée mortelle… Mais sont très sensibles aux pentes et au objets innocents tel une bâche… Tout un programme !

Film à regarder au second degré, il ne manquera pas de vous faire rigoler par le ridicule des Daleks et la facilité avec laquelle les humains déjouent leur plans et neutralisent un Dalek. Il ne faut pas non plus avoir peur des machines énormes avec des cadrans lumineux sur tous les murs, et des effets spéciaux déconcertants. Vous pourrez appréciez les scènes d’action et de combats sur fond de musique jazz et d’EXTERMINATE !

Si l’on ne devait retenir qu’un scène, ce serait surement celle où Tom essai de passer inaperçu dans un groupe d’homme-robots et répète les mêmes gestes, ce passage est digne d’un Charlot !

Les Daleks envahissent la Terre

Les Daleks envahissent la Terre

Les Daleks envahissent la Terre

Laisser un commentaire