[singlepic id=1675 w=140 h=240 float=left]12ème Nuit de la Science-Fiction programmée par AOA Production et créée et accueillie par l’équipe du festival A Nous de Voir.

Le samedi 24 novembre, la 12ème Nuit de La Science-Fiction se penchera sur le thème de la religion. Si le cinéma de Science-Fiction prend souvent source dans les écrits religieux, on s’étonne que rares sont les films entrant pleinement dans le sujet.

Bonté divine ! Dans notre vision du futur, la science aurait-elle gagné contre la fiction ? Sociologique, technologique ou complètement barrée : en 4 films accompagnés d’extraits vidéos et d’intervenants, la Nuit de la Science-Fiction tente de dialoguer avec les forces supérieures.

Et à un mois de la fin du monde, on compte bien enfin avoir une réponse.

PROGRAMMATION DES FILMS :

Zardoz, Nuit de la Science-Fiction 2012ZARDOZ de John Boorman
1974 / ANGLETERRE / 105’ / SOLARIS DISTRIBUTION

2293. La société est divisée en plusieurs castes : les Brutes, les Exterminateurs et les Barbares qui vouent un culte au dieu Zardoz.
Tous oeuvrent pour les Éternels, un groupe d’humains immortels. Ce nouvel équilibre so- cial va être bouleversé lorsque Zed, un Exterminateur, décide de pénétrer chez les Éternels, défiant ainsi le dieu Zardoz …
Avec une économie de moyens qui force l’admiration, Boorman a créé tout un univers visuel, imprégné de références à l’Egypte ancienne, à la Grèce antique et au style psychédélique des seventies.

Pi, Nuit de la Science-Fiction 2012PI de Darren Aronofsky
1999 / ÉTATS-UNIS / 85’ / PROTOZOA PICTURES

Max, brillant mathématicien, souffrant de migraines intolérables, est néan moins sur le point de faire la plus grande découverte de sa vie : décoder la formule numérique qui se cache derrière le marché des changes. C’est alors que tout bascule dans un immense chaos. Il est à la fois poursuivi par une grande firme de Wall Street et des cabalistes qui tentent de percer les mys tères enfouis derrière les nombres secrets.
Le premier film auto-produit de Daren Aronofsky nous révèle d’ors et déjà le talent du réalisateur et son goût pour les montages frénétiques. Récompensée à Sundance, la mise en scène nous plonge dans la complexité du personnage, entrainant avec lui le spectateur dans la folie de chiffres. 

Holocaust 2000, Nuit de la Science-Fiction 2012HOLOCAUST 2000 de Alberto De Martino
1977 / ÉTATS-UNIS / 106’ / EMBASSY PICTURES CORPORATION

Un riche homme d’affaires se rend sur un site où il décide de créer un réacteur nucléaire assez puissant pour alimenter en énergie électrique toute la planète.
Sur le site, il découvre une grotte enfouie sous les sables, sur les murs de laquelle sont inscrits d’étranges dessins…
Interprétation libre de l’Apocalypse selon Saint Jean, Holocauste 2000 pose la question d’une technologie que l’homme échouerait à maitriser, et qui causerait sa perte. 

God's Puzzle, Nuit de la Science-Fiction 2012GOD’S PUZZLE de Takashi Miike
2008 / JAPON / 134’ / KADOKAWA HARUKI JIMUSHO

Le frère de Motokazu part en voyage à l’étran- ger et demande à son frère de le remplacer au séminaire de l’université où il est inscrit. Un professeur charge Motokazu d’une mission : faire participer Saraka, une étudiante par- ticulière
ment douée, au séminaire. Mais celle-ci s’y refuse. Il décide de rencontrer Sa- raka chez elle par curiosité. Dès leurs premiers échanges, il est captivé par sa personnalité et lui pose une question « Pourrait-on fabriquer un univers ? »
Adaptation d’un roman par Takeshi Miike, God’s Puzzle est à la fois touchant et déjanté, et révélateur de la filmographie de ce réalisateur hors norme à qui l’on doit aussi le très comique Zebraman. 


12ème Nuit de la Science-Fcition

Samedi 24 Novembre 2012
au Théâtre de la Renaissance, 7 rue Orsel. 69600 Oullins
Festival A Nous de Voir 2012

[singlepic id=1675 w=600 h=900 float=]

Leave a Reply


  • Copyright AOA PROD 2016